On ne sait plus comment il faut qualifier ce qu’il se passe en Syrie et plus particulièrement dans la ville d’Alep. Tragédie, carnage… ce que de plus en plus d’observateurs internationaux nomment désormais guerre d’extermination. Depuis 2012, les habitants de la deuxième ville syrienne anti-Assad vivent au rythme des bombardements. Depuis le 22 septembre dernier, l’offensive menée par Bachar al-Assad, avec le soutien de l’aviation Russe, s’est intensifiée révélant chaque jour son lot de destruction et de morts.

Face à cette situation, de nombreux citoyens et personnalités s’indignent du silence des gouvernants internationaux devant ce qui ressemble à un nouveau Guernica. En ce moment, plusieurs personnes sont rassemblées devant l’Office de Tourisme sur la place de la Comédie afin « d’envoyer un salut fraternel aux habitants de la ville martyre d’Alep et plus généralement aux Syriens« . Un geste de solidarité et de paix illustré par le « jumelage symbolique de Montpellier avec Alep« .

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Journaliste depuis 2015, ce passionné de radio (animation, montage…) et d’informatique, gère notre site Internet et l’intégralité des réseaux sociaux du groupe.

Laisser un commentaire